10 façons de stimuler la créativité des enfants

Je m’ennuie, je ne sais pas quoi faire !

Tel est le refrain de nos cher bambins, le manque d’idée sur comment s’occuper est la maladie du 21eme siècle chez nos enfants. Cela devient un paradoxe, nous n’avons jamais eu autant d’activité pour nous distraire au quotidien. Mais consommer du loisir n’est pas la même chose que d’inventer et faire par soi même quelque chose – nous n’utilisons pas les mêmes parties du cerveau.

Il existe méthode et outils pour developer la créativité chez nos jeunes pour vaincre l’ennui et developper tout son potentiel créatif – voici une petite liste des meilleurs idées à appliquer au quotidien.

1- Laissez votre enfant décider QUOI peindre, dessiner ou construire. Fournissez les matériaux et laissez-les utiliser leur intuition pour créer.

Les enfants seront simplement heureux d’explorer les matériaux, de nouvelles textures et de créer et exprimer ce qui est important pour eux.

En art comme en amour, l’instinct suffit. Anatole France

  1. Essayez de ne pas commenter l’art des enfants.

Évitez de faire des observations, des compliments ou bien des critiques.

En effet, il peut sembler évident d’éviter les commentaires négatifs comme « C’est un peu trop sombre » ou « Cela a l’air un peu brouillon dans cette partie ».

Mais même des commentaires positifs comme « Super travail ! » “C’est beau! Tu es un merveilleux peintre ! transmettre le message que l’art doit être achevé afin d’être évalué par d’autres.

Demander à un enfant d’expliquer pourquoi il a représenté quelque chose d’une certaine manière, dans un certain style ou dans une certaine couleur peut également avoir le même effet qu’une critique. Ils peuvent percevoir que vous évaluez leur travail et que vous l’avez trouvé insuffisant.

L’art est l’expression de soi et une démarche interne de l’artiste. Il ne devrait pas avoir besoin d’être jugé ou évalué.

Lorsque l’on fait des observations, des remarques ou des jugements(positifs ou négatifs) sur le travail artistique d’un enfant, cela détourne l’attention de l’enfant de ce qu’il pense et ressent à propos de son propre travail.

3. L’interprétation

Évitez d’interpréter les œuvres d’art des enfants.

Dire des choses comme : « Ça ressemble à un… » passe souvent mal lorsque nous essayons d’interpreter le dessin d’un enfant.

Ce genre de commentaire pré-suppose que l’enfant essayait de peindre ou de dessiner quelque chose de spécifique ou de rationnelle- alors qu’il jouait peut-être simplement avec la couleur ou les formes !

L’art n’a pas besoin d’avoir un sens, d’avoir l’air réaliste ou d’être représentatif de quoi que ce soit ! (vous pouvez tout simplement. explorer en ligne le musée MoMA à New York pour vous faire une idée https://www.moma.org)

  1. Donnez aux enfants une feuille blanche

Quoi de mieux pour stimuler et permettre la créativité qu’une feuille blanche ou vierge ?

Les feuilles à colorier ou de dessin renforcent le fait qu’il existe une bonne et une mauvaise façon de représenter quelque chose et que l’art ne nécessite pas l’expression de soi, la créativité ou l’intuition.

Je pense que Leonard de Vinci serait d’accord pour supprimer les feuilles de coloriage à la maison et à l’école 🙂

  1. Ne corrigez pas les « erreurs » des enfants. Ne vous attendez pas à ce que l’art des enfants soit réaliste.

Avec du temps et de la pratique, la representation artistique des enfants sur les personnages et les lieux finiront par refléter naturellement des proportions plus précises.

En attendant, leurs représentations et interpretations vous donnent un aperçu inestimable de la façon dont ils perçoivent le monde aujourd’hui.

S’ils n’ont pas encore appris à dessiner des personnages, la représentation du corps humain ou des animaux faite par les enfants peuvent permettre d’évaluer leur développement cognitif !

Pensive child school student with yellow lightbulb and school and childhood supplies design elements. Child ideas and development concept
0
Votre panier
Votre panier est videContinuer mes achats
Un code promo ?