PROTOCOLE SANITAIRE

Épidémie de COVID-19 – Novembre 2020

Préambule

Ce document a pour vocation d’informer les membres de l’équipe KIDSHAKER, les autorités administratives et les parents de la mise en place des prescriptions élaborées par les autorités sanitaires du pays. Sa rédaction s’est appuyée sur le « Guide relatif aux écoles et établissements scolaires dans le contexte COVID-19 » élaboré par le Ministère de l’Éducation nationale. Ce document détaille la mise en œuvre pratique du protocole sanitaire au sein de la structure d’accueil périscolaire KIDSHAKER située 80, avenue du Général De Gaulle, 94170 Le Perreux-sur-marne. 

KIDSHAKER accueille des enfants du lundi au vendredi, lors d’ateliers d’une heure et demie, avec un effectif maximum de 10 enfants par groupe et 2 animateurs KIDSHAKER.

Ce document est susceptible d’évoluer en fonction d’éventuelles modifications du protocole sanitaire demandées par les autorités compétentes.

I. Préconisations sanitaires principales

  • Distanciation physique

La règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d’une distance minimale d’un mètre entre chaque personne, permet d’éviter les contacts directs et une contamination respiratoire par gouttelettes. Elle doit être respectée lors de l’arrivée des enfants à la structure, pendant l’atelier et au moment de la sortie des enfants du KIDSHAKER. Les différents avis scientifiques insistent sur la nécessité de la faire respecter tout en étant conscient de la difficulté que cela peut représenter.

  • Application des gestes barrières

Les gestes barrières, rappelés dans ce référentiel, doivent être appliqués en permanence, partout, par tous. Ce sont les mesures individuelles de prévention les plus efficaces actuellement contre la propagation du virus. Le respect des gestes barrières lors des activités périscolaires doit faire l’objet d’une sensibilisation, d’une surveillance et d’une approche pédagogique adaptée à l’âge des enfants. La sensibilisation des parents est aussi prépondérante dans la continuité des messages sur l’application permanente de ces règles.

Le lavage des mains est essentiel. Il consiste à laver à l’eau et au savon toutes les parties des mains pendant 30 secondes avant et après l’atelier, avec un séchage soigneux, avec un morceau d’essuie-tout en papier jetableUne solution hydroalcoolique est mise à disposition en permanence et peut être envisagée à tout moment lors de l’atelier. Le lavage doit aussi être réalisé avant et après le passage aux toilettes, après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué, après avoir manipulé des objets possiblement contaminés et à la fin de l’atelier, avant de rentrer chez soi.Les échanges d’objets doivent être évités ou accompagnés de modalités de désinfection après chaque utilisation.
Le port d’un masque anti-projection est obligatoire pour toute l’équipe, les adultes qui viennent chercher les enfants ainsi que tous les enfants à tout moment de l’atelier, y compris lors de l’arrivée et la sortie du KIDSHAKER. Il appartiendra aux parents de fournir des masques à leurs enfants.

Ventilation
L’aération est systématique grâce aux doubles portes et au système de ventilation mécanique (VMC). Le local doit être aéré avant l’arrivée des enfants, après chaque atelier et entre les ateliers lorsque les ateliers sont consécutifs. Le bon fonctionnement de la ventilation mécanique être contrôlé.
  • Nettoyage et désinfection des locaux et du matériel

Le nettoyage et la désinfection du local et des équipements sont une composante essentielle de la lutte contre la propagation du virus.
Il est essentiel d’aérer les locaux avant et après chaque atelier.
Après chaque atelier, un nettoyage habituel et une désinfection doivent avoir lieu. Pour la désinfection, la plupart des désinfectants ménagers courants sont efficaces selon les autorités sanitaires s’ils respectent la norme de virucide NF EN 14476. Les chaises, tabourets, tables, bancs, poignées de portes, toilettes, interrupteurs, lavabo, robinet, sol et autre zones fréquemment touchées doivent être nettoyés avec une solution d’eau de Javel par l’équipe du KIDSHAKER. Les ordinateurs, tablettes et autre matériel pédagogique doivent être nettoyés avec une solution de gel hydroalcoolique à l’aide d’un morceau d’essuie-tout jetable. 

II. Modalités générale de mise en œuvre de ces prescriptions au sein du KIDSHAKER

  • Distanciation physique
Arrivées et départs

–  Les parents et enfant doivent respecter la distanciation physique d’un mètre. Les adultes qui viennent chercher les enfants doivent rester à l’extérieur du local.

Distanciation dans le local

– Les enfants sont au nombre total de 10.
– Les tabourets des enfants sont espacés d’un mètre.
– Les déplacements dans le local sont limités afin d’éviter les contacts.

  • Gestes barrières
Sensibilisation des enfants

– Éternuer dans son coude
– Pas de contact physique avec un enfant ou un adulte
– Se moucher dans un mouchoir jetable et le jeter à la poubelle

Lavage des mains

– En arrivant au local
– Avant et après l’utilisation d’un matériel
– Avant et après le passage aux toilettes
– Avant de quitter le local.

Port du masque

– Tout le monde porte un masque

Désinfection de l’air

– Le local est aéré le plus souvent possible.
– Activation en permanence de la Ventilation Mécanique Contrôlées.

Précautions d’hygiène

– Du gel hydroalcoolique est à disposition dans plusieurs endroits du local

  • Nettoyage et désinfection du local et du matériel
Les locaux

–  Un nettoyage complet du KIDSHAKER est réalisé tous les mois.

– Désinfection quotidienne des chaises, tabourets, tables, bancs, poignées de portes, sanitaires, interrupteurs, lavabo, robinet, sol et autre zones fréquemment touchées avec une solution d’eau de javel dilué.

Le matériel

– Le matériel présent sur les étagères sera limité. Après chaque utilisation, il est isolé dans l’attente d’un nettoyage. Dans le cas où ce nettoyage systématique risquerait de l’endommager, le matériel est isolé pendant 5 jours avant une nouvelle utilisation.

  • Autres

– Lavage des mains avant et après le passage aux toilettes.
– Mise à disposition de savon, papier toilette, essuie-mains en papier à usage unique.
– Évacuation des poubelles aussi souvent que nécessaire et au moins quotidiennement.

III. Protocoles sanitaires à destination des parents et de l’équipe du KIDSHAKER

  • Protocole sanitaire à destination des parents

– Les parents s’engagent à ne pas mettre leurs enfants au KIDSHAKER en cas d’apparition de symptômes évoquant le COVID 19 chez l’enfant ou dans la famille de cet enfant. En cas de symptômes (toux, rhinite, mal de gorge, nausées, vomissements) ou de fièvre (37,8°), l’enfant ne doit pas se rendre au KIDSHAKER.
– La règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d’une distance minimale d’un mètre entre chaque personne, doit être respectée dans tous les contextes et tout le local, ainsi qu’en amenant et venant chercher son enfant au KIDSHAKER.
– Les parents s’engagent à montrer et à informer leur enfant sur les gestes barrières et à leur rappeler avant chaque atelier (cf. au début du protocole).
– Les parents sont priés d’attendre leur enfant à l’extérieur du KIDSHAKER.
– Les parents sont priés de fournir un masque à leur enfant.

  • Protocole sanitaire à destination de l’équipe du KIDSHAKER

– Les animateurs du KIDSHAKER s’engagent à rester isolé chez soi en cas d’apparition de symptômes évoquant le COVID 19 ou s’il·elle est “cas contact”. En cas de symptômes (toux, rhinite, mal de gorge, nausées, vomissements) ou de fièvre (37,8°), l’animateur ne devra pas se rendre au KIDSHAKER.
– La règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d’une distance minimale d’un mètre entre chaque personne, doit être respectée dans tous les contextes et tout le local.
– Les membres de l’équipe s’engagent à montrer et à informer les enfants participant aux ateliers du KIDSHAKER sur les gestes barrières et à leur rappeler quotidiennement (cf. au début du protocole).
– Les membres de l’équipe portent un masque tout au long de l’atelier.

IV. Actions à conduire en cas possible ou avéré de Covid-19 au sein du KIDSHAKER

  • Cas COVID-19 chez un enfant

En cas de survenue d’un ou plusieurs symptômes chez un enfant dans les 15 jour suivant son atelier au KIDSHAKER.
Les symptômes évocateurs sont : Toux, éternuement, essoufflement, mal de gorge, fatigue, troubles digestifs, sensation de fièvre, etc.

Conduite à tenir

– Appel sans délai de l’équipe du KIDSHAKER par les parents/responsables légaux pour informer des symptômes.
– Rappel par l’équipe du KIDSHAKER de la procédure à suivre par les parents à savoir : éviter les contacts et consulter le médecin traitant qui décidera de l’opportunité et des modalités de dépistage de l’enfant le cas échéant.
– Poursuite stricte des gestes barrières.

L’enfant ne peut revenir au KIDSHAKER qu’après un avis du médecin traitant ou du médecin de la plateforme Covid-19.

En cas de test positif

– Information des services académiques qui se rapprochent sans délai des autorités sanitaires, et de la collectivité de rattachement.
– La famille peut être accompagnée dans l’évaluation du risque de transmission intrafamiliale par les autorités sanitaires pour déterminer quelle est la stratégie d’isolement la plus adaptée compte tenu du contexte.
– Les modalités d’identification et de dépistage des cas contacts et les modalités d’éviction sont définies par les autorités sanitaires.
– Nettoyage minutieux et désinfection des locaux occupés et objets potentiellement touchés par l’enfant dans les 48h qui précèdent son isolement.
– Information de l’équipe du KIDSHAKER par les parents
– Information des parents des enfants ayant pu été en contact avec l’enfant malade par l’équipe du KIDSHAKER

  • Cas COVID-19 chez un membre de l’équipe
En cas de survenue d’un ou plusieurs symptômes évocateurs chez un adulte

– Isolement immédiat de l’adulte
– Éviter les contacts et consulter son médecin traitant qui décidera de la réalisation d’un test de dépistage dans un centre prévu à cet effet.
– Nettoyage approfondi de la pièce où a été isolée la personne après un temps de latence de quelques heures.
– Poursuite stricte des gestes barrière.

En cas de test positif

– Information des services académiques qui se rapprochent sans délai des autorités sanitaires, et de la collectivité de rattachement.
– La personne est accompagnée dans l’évaluation du risque de transmission intrafamiliale par les autorités sanitaires pour déterminer quelle est la stratégie d’isolement la plus adaptée compte tenu du contexte. La médecine de prévention peut être sollicitée.
– Les modalités d’identification et de dépistage des cas contacts et les modalités d’éviction seront définies par les autorités sanitaires.
– Information des personnels et des parents des enfants ayant été en contact avec l’adulte malade selon le plan de communication défini par l’établissement.
– Nettoyage minutieux et désinfection du local et objets potentiellement touchés par l’adulte dans les 48h qui précèdent son isolement.

0